FORMATION FAMILLES ET PROCHES

AIDEZ CEUX QUE VOUS AIMEZ

Il y a une façon simple d'améliorer la vie de vos parents ou de vos proches atteints de la maladie d'Alzheimer.

Ne les laissez pas dans un isolement mortifère. Redonnez leur une nouvelle vie. Aidez les à retrouver leur identité… Ceci par une méthode simple enseignée aux soignants : la mnémothérapie, pour faire en sorte que chaque jour puisse être un moment de partage, une joie de se retrouver, un bonheur de communiquer à nouveau.

fotolia_55353777

UNE METHODE GAGNANTE

POUR LA PERSONNE ATTEINTE PAR LA MALADIE D’ALZHEIMER

Chez la personne Alzheimer, l'association d'une amnésie antérograde, d'une apathie souvent profonde, et d'une vacuité de la conscience, réalise un tableau proche d'une perte d'auto activation psychique qui l'entraîne inéluctablement vers un isolement mortifère.

Les facultés émotionnelles et intellectuelles semblent en panne.

La mnémothérapie musicale réactive les capacités émotionnelles et narratives : l'apathie fait place à la joie, et à la narration souvent enthousiaste et riche de détails.

Cette communication enfin retrouvée valorise la personne Alzheimer et lui redonne un sentiment de dignité.

Par ailleurs, la rééducation de la mémoire implicite toujours possible, permet un véritable apprentissage au long terme de familiarité et de bonheur.

Les récentes études des neuro-sciences confirment la puissance de la mobilisation mémorielle par la musique et l'absence d'altération de la mémoire musicale dans la maladie d'Alzheimer.

POUR L’AIDANT

Il s’agit de favoriser le développement de ses compétences et d'acquérir une nouvelle méthode de prise en charge thérapeutique non médicamenteuse capable d'agir de façon rapide et reproductible sur les symptômes de la maladie (apathie, repli sur soi, renoncement, isolement, troubles du comportement).

C'est la découverte par l'aidant d'une "voie de communication" possible avec son proche ou son parent et ses conséquences gratifiantes partagées.

Le cercle vertueux est engagé, le proche n'est plus un patient qu'il faut calmer mais une personne qu'il faut aider.

DANS LA PRATIQUE

C'est l'aidant qui va, grâce à la "play-list" de son parent, favoriser à chaque rencontre la communication et la joie de la mnémothérapie.

"Un petit fils – Jonathan - allait voir sa grand-mère qui ne pouvait plus communiquer, en face d'elle, sur sa chaise, il était triste et désespéré de ne plus pouvoir parler avec elle, et ne savait que faire… Avec la play-list personnalisée et confiée par le mnemothérapeute , il a pu la transférer sur son ipod et retourner voir sa grand-mère. Il a pu retrouver une communication, de la joie, du rire, du bonheur... " le lien a été recréé. Il est à nouveau heureux d'aller voir sa grand mère ! " 

 

Demandez à participer aux formations de mnémothérapie qui sont organisées dans les EHPAD ou les centres de jour pour malades Alzheimer.

CONTACTER L'ASSOCIATION